Lectures : de "Fifty shades" à Apprends-moi...

Publié le 26 Septembre 2013

Au risque de choquer les personnes qui me connaissent dans la vraie vie, moi aussi, j’ai lu les 50 nuances de Grey et autres succès de la littérature sentimentale érotique.

Pour tout vous dire, je dois être très prude car par moment j'ai sauté certains passages trop hot pour moi. J'aime les romans sentimentaux et s'il m'est arrivée d'attendre impatiemment la fameuse scène, je n'aime pas quand on tombe dans le vulgaire.

Lectures : de "Fifty shades" à Apprends-moi...

J'ai lu la trilogie des 50 nuances, d'abord par curiosité et puis parce qu'on me l'avait conseillé. Si dans le premier roman, les scènes pimentées se multiplient, l'auteur finit par développer son histoire dans les deux autres volets. On se laisse prendre à la lecture, l'histoire est plus complexe que ce qu'il n'y paraît et on ne décroche pas!

Par contre, je n'ai pas aimé le côté vulgaire surtout dans le premier tome, et j'attendais une écriture plus élaborée car c'est quand même assez répétitif. Je ne vous ferai pas un résumé de l'histoire car il y a eu un tel tapage autour de cette trilogie que je ne pense pas que vous y ayez échappé.

Durant ma lecture, j'ai voulu gifler le personnage principal Anastasia Steele, mais elle aurait probablement apprécié alors je me suis abstenue... Heureusement ce personnage évolue, de même que le beau et énigmatique Christian Grey.

Ce livre m'a fait réfléchir. Et oui, qui l'eut cru ? En fait, autant pour Anastasia que pour Mister Grey, il est fait de premières fois et là je ne parle pas forcément des expériences Sado Maso et « chambre rouge »... Non, je parle des premières fois de Christian Grey qui prouvent combien il aime réellement Anastasia. La trilogie repose à mon sens complètement sur le personnage de Christian Grey et jusqu'où on est prêt à aller par Amour.

Cette trilogie a permis aux éditeurs de s'engouffrer dans le créneau que seule la collection Passion des éditions Harlequin comblait jusqu'à présent. Du coup, nous avons beaucoup plus de choix, peut-être un peu trop...

Lectures : de "Fifty shades" à Apprends-moi...

Dans le même style mais mieux écrit à mon sens, nous avons la saga Crossfire de Sylvia Day.

J'ai été immédiatement happée par l'histoire de Gidéon et de Eva. Ayant apprécié les 50 nuances, je craignais un peu une trop vive ressemblance entre les deux trilogies mais pas du tout. Hormis la richesse des deux personnages masculins et leur besoin permanent de tout contrôler, ils n'ont que très peu de choses en commun. Les deux femmes n'ont quant à elle quasiment rien de similaire. Eva est une jeune femme au caractère bien trempée, qui sait ce qu'elle veut, mais qui a également un lourd passé, contrairement à Anastasia. Les deux amants se soutiennent l'un l'autre d'une façon très touchante, et les scènes érotiques sont très bien intégrées. Gros point positif par rapport aux 50 nuances : le style d'écriture! Beaucoup plus riche, moins vulgaire, la lecture est d'une fluidité remarquable, sans rien gâcher de l'ambiance érotique du roman. J'attends avec impatience la suite et je vous recommande cette série sans modération !

Lectures : de "Fifty shades" à Apprends-moi...

Apprends-moi est construit sous la forme d'un feuilleton, Nathalie Charlier vient de publier le second épisode.

Le premier épisode est une introduction qui nous permet de connaître les personnages et de dévoiler leur passé. Julie et Raphaël se sont connus sur les bancs de l'école et durant leur adolescence, ils se sont aimés mais la famille de Raphaël les a séparé. Scandale, humiliations ont traumatisé Julie qui vit toujours dans sa ville natale. De son côté, Raphaël a été épargné par tout ça, il ne sait pas tout ce qu'a subit Julie. Aujourd'hui, ils ont 30ans et ils se retrouvent... Raphaël propose à Julie un jeu de rôle.

Bon, j'ai fait un très bref résumé, peut-être trop bref d'ailleurs, mais j'ai peur de vous dévoiler complètement l'intrigue, ben oui, il y a une histoire et ce n'est pas un feuilleton érotique pour de l'érotique. Ce que j'ai aimé, c'est le fait que cela soit un récit à deux voix, ce qui permet d'avoir le point de vue de Julie et celui de Raphaël. Je trouve que cela change des romans où l'on a que le ressenti d'une Anastasia ou d'une Eva. Comme d'habitude, j'aime le style d'écriture de l'auteur, beaucoup d'humour, pas de vulgarité, bref un réel plaisir de lecture que je vous recommande.

Voilà, je sais que le thème de cet article est le marronnier littéraire de l'année 2013, mais j'avais envie de vous donner mon avis de lectrice.

Rédigé par Perli Popette

Publié dans #lectures, #50 nuances de grey, #Crossfire, #apprends moi, #Nathalie Charlier

Repost 0
Commenter cet article

Nimportenaouak 26/09/2013 16:06

Je pense que tu peux te lancer dans la critique littéraire, c'est pro la façon dont tu décris les livres, bravo !

Perli Popette 26/09/2013 17:59

Merci beaucoup, j'ai parfois un peu peur que cela fasse un peu trop scolaire et que cela devienne ennuyeux ...