Si je perds - Zaz

Publié le 14 Décembre 2013

Quand j'ai écouté la première fois cette chanson, j'ai pleuré tant elle m'a émue. Les phrases qui la composent décrivent avec pudeur la lente chute des personnes atteintes d'Alzheimer.

Elle parle de l'isolement et la perte de repères que crée cette maladie.

Je la trouve très belle car elle met des mots sur les maux et la douleur que vivent à la fois la personne atteinte et l'entourage.

Je vous laisse l'écouter...

Zaz Si Je Perds

Je me sens brocante, je suis la méchante
Si mes enfants m'invitent, je fais la pas contente
Et quand ils me visitent, je suis la transparente
Je me sens pâlotte, je me sanglote
Mes enfants me nettoient, des inconnus me sortent.
A croire quand je me vois que je suis déjà morte

Si je perds la mémoire, faudrait pas s'inquiéter
C'est que ma vie est au soir, d'une triste journée
Si je perds la raison, faudrait pas s'en vouloir
Si c'est plus ma maison, laissez moi dans le couloir
Si je perds les pédales, et si ça vous inquiètes
Si ça vous fait trop mal, je ne sais plus qui vous êtes
Et si je perds la boule, n'ayez pas trop pitié
Ma tête est une foule, de visages oubliés

Je me sens friperie, je me fais momie
Mes enfants me déplacent comme un vieux manuscrit
Et j'ai les feuilles qui cassent, et je suis mal écrit
Je me sens bizarre, je me vis trop tard
Si je repense aux instants où j'ai fait sans le savoir
La course avec le temps, sans me dire au revoir

Si je perds la mémoire, faudrait pas s'inquiéter
C'est que ma vie est au soir, d'une triste journée
Si je perds la raison, faudrait pas s'en vouloir
Si c'est plus ma maison, laissez moi dans le couloir
Si je perds les pédales, et si ça vous inquiètes
Si ça vous fait trop mal, je ne sais plus qui vous êtes
Et si je perds la boule, n'ayez pas trop pitié
Ma tête est une foule, de visages oubliés

Si je perds la mémoire, faudrait pas s'inquiéter
C'est que ma vie est au soir, d'une triste journée
Si je perds la raison, faudrait pas s'en vouloir
Si c'est plus ma maison, laissez moi dans le couloir
Si je perds les pédales, et si ça vous inquiètes
Si ça vous fait trop mal, je ne sais plus qui vous êtes
Et si je perds la tête, n'ayez pas trop pitié
Bientôt je serai bête, et vous aurez oubliés

http:// http://www.parolesdeclip.fr/si-je-perds-zaz.html

Rédigé par Perli Popette

Publié dans #nostalgie, #chansons, #alzheimer, #zaz

Repost 0
Commenter cet article

Coco 15/12/2013 11:26

Une très belle chanson et tellement vraie !! et nous .......... serons nous les acteurs de ces paroles ??
Merci

Perli Popette 16/12/2013 13:34

Je ne le souhaite à personne...